DSC_0056.JPG

“Vignerons artisans, vignerons contemporains”

La petite histoire

C’est en 1945 que Gaston Arsac revint sur ses terres après qu’il fût prisonnier de guerre.

Il épousa Thérèse et s’installa sur la ferme de la Chaumette où, à l’époque se pratiquaient la polyculture et l’élevage d’animaux.


Passionné de viticulture et de vin, il planta les premières vignes sur les coteaux de la Chaumette. Beaucoup pensaient à l’époque que la culture en coteaux était très difficile, voire, impossible. Mais Gaston réussi à produire son vin.


60 ans plus tard, son fils, Joël, et ses petits-fils, Dimitri & Sébastien décident de poursuivre le travail entrepris par Gaston et reprennent le domaine en le certifiant agriculture biologique. 


Le travail du vignoble au cheval, enherbement des sols, compost organique réalisé avec les vaches du domaine (élevage certifié bio également), préparation de tisanes à base de plantes, taille et récolte manuelle uniquement ; toutes ces tâches accomplies par les frères Arsac, font partie du savoir-faire ancestral transmis par leur grand-père.


Pour révéler ce terroir si atypique ou la vigne côtoie ce massif minéral rempli d’énergie, le COIRON, la seule volonté de Sébastien & Dimitri est de produire et créer des vins qui transpirent la fraîcheur et la pureté du fruit.


Après un tri sélectif du raisin à la parcelle et au chai, leurs propres levures indigènes sont utilisées pour la fermentation des vins. S’ensuit l’élevage de ces derniers en cuve béton brut, jarre en grès ou en fûts de chêne.


« Ce travail rythmé par les saisons, par l’odeur de la terre, l’observation, le souffle du vent et le soleil, correspond à notre philosophie et notre volonté est de la transmettre à nos enfants ».